Selon votre situation, à qui demander la prise en charge de votre formation ?

Vous êtes demandeur d'emploi :

 

Moins de 26 ans, plus de 26 ans, jeune diplômé, ancien cadre, en situation de handicap, etc… et que vous êtes suivi par un organisme tel que Pôle Emploi, l’Apec, la Mission Locale ou une autre structure. Nous sommes détenteur d'une attestation de conformité aux 6 critères du décret qualité par pôle emploi, vous pouvez ainsi demander une de prise en charge de votre formation individuelle par Pôle emploi. 

Vous êtes salarié et vous souhaitez faire une formation :

 

Vous pouvez vous renseigner auprès de votre employeur (auprès du service des ressources humaines) qui se chargera de contacter l’OPCA financeur pour soumettre votre projet avec son accord. Toutefois, si vous ne souhaitez pas mettre votre entreprise au courant de votre projet, vous pouvez directement contacter un centre de formation ou l’OPCA dont dépend votre entreprise. Le CPF permet en effet, à partir du 1er janvier 2015, de faire une formation sans l’accord de l’entreprise si celle-ci se déroule hors du temps de travail (HTT).

 

Pour savoir de quel OPCA vous dépendez, vous devez connaître le code NAF (nomenclature d’activités française) ou APE (activité principale exercée) de votre entreprise. Ce code est lié à la branche d’activité de l’entreprise et est constitué de quatre chiffres et une lettre. On le trouve sur le bulletin de paie. Une fois le code obtenu, rendez-vous sur le site répertoriant les OPCA. En rentrant le code, vous obtiendrez le nom de l’OPCA qui peut financer votre formation dont dépend votre entreprise.

 

Vous êtes indépendant (artisan, freelance, autoentrepreneur…) :

 

les travailleurs indépendants dépendent d’un fonds d’assurance formation (le FAF) déterminé en fonction de la nature de leur activité :

 

  • le FIF-PL pour les professions libérales ;
  • le FAF-PM pour le corps médical ;
  • l’Agefice pour les chefs d’entreprise ;
  • l’AFDAS pour la culture, la communication et les loisirs ;
  • le FAFCEA pour les artisans ;
  • Vivéa pour les entrepreneurs du vivant (professions agricoles, exploitations forestières) ;
  • l’Agefos PME pour les TPE et PME (professionnels de la pêche : conchyliculteurs, chefs d’entreprise de cultures marines). 

 

Pour obtenir d’un financement des coûts pédagogiques de sa formation, le travailleur indépendant doit déposer une demande de prise en charge au minimum 1 mois avant le début de la formation prévue.

A noter que les prises en charge sont limitées par un plafond annuel par personne, avec un montant variable selon chaque activité et en fonction des thèmes de formation jugés prioritaires par les représentants de la profession.

 

Dans tous les cas, il est possible de se renseigner auprès du centre de formation qui vous intéresse. Celui-ci pourra vous conseiller sur votre projet de formation et vous dire si vous pouvez obtenir un financement ou non. Si aucun organisme ne peut financer votre formation, vous pouvez décider de la financer sur vos fonds personnels. 

Article source site www.maformation.fr

 Contactez nous 

Du lundi au vendredi

09:00 - 12:00

14:00 - 18:00

(GMT +4)

+(33) 0692 23.71.29

 

contact@aaz-formation.com

Référencé aux catalogues 

Suivez nous sur les médias sociaux

Tweets de AazFormation @AazFormation
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2016 SAS AàZ FORMATION - tous droits réservés